Catégories
Médias

L’Ariégeois magazine – Décembre 2020

Le magazine « L’Ariégeois » a sorti un article de 3 pages sur notre association, intitulé « Une gestion différente de la forêt ».

Un bon résumé sur nos activités !

Catégories
Médias

De beaux dessins qui illustrent plein de choses

Paysages dessinés

Regarder et faire voir.
Écouter et faire entendre.
Imaginer et en donner l’image.
Par curiosité.

Hélène Copin, ingénieur paysagiste et illustratrice nous partage ses dessins de forêts et bûcheronnage !

Catégories
Médias

Porfolio sylvestre

Notre galerie de photos d’arbres et de forêts

Vous avez photos intéressantes à partager ? Merci de nous les envoyer sur webmaster[arobase]sylvestre09.org (remplacer [arobase] par @) !

Catégories
Médias

Histoires d’arbres

Histoires d’arbres

Des sciences aux contes

Philippe Domont

Edith Montelle

Chêne, tilleul, sapin, platane, cèdre… Histoires d’arbres invite à découvrir dix-huit espèces d’arbres qui font partie de notre environnement proche, des essences forestières aux espèces plus urbaines.

Le forestier et la conteuse allient leur plume et leur savoir pour nous livrer des portraits où science et mythologie éclairent nos connaissances sur les arbres et la forêt. Combinés aux contes et légendes intimement liés à ces espèces, les textes documentaires, ainsi que les nombreuses illustrations, fournissent les instruments qui permettent de comprendre et raconter notre relation avec la nature.

Catégories
Médias

The Songs of Trees

David George Haskell

Écoute l’arbre et la feuille

[The Songs of Trees]

Illustrations : Valentine Plessy

Traduction (Anglais) : Thierry Piélat

Douze arbres mythiques, de l’olivier de Jérusalem au noisetier d’Écosse, du fromager d’Amazonie au pin blanc du Japon, en passant par le sapin baumier d’Ontario et le poirier de Chine à l’angle de la 86e Rue et de Broadway. Chacun à sa façon, ils sont le fruit d’une sagesse millénaire et c’est pour la recueillir que David Haskell, « ce métaphysicien du minuscule » (Sylvain Tesson), est parti à leur rencontre.

Attentif au moindre bruissement dans la canopée, aux gouttes de pluie heurtant les tiges, au craquement de l’écorce, au suintement de la sève ou au ballet des fourmis coupe-feuilles, David Haskell révèle chemin faisant un monde d’une beauté inouïe. Alliant une écriture somptueuse au savoir du naturaliste, il montre que les arbres forment un immense réseau encore insoupçonné, qui raconte l’histoire de tous les êtres vivants – à commencer par la nôtre.

Si nous savions les écouter…

Hors collection – Sciences

Paru le 04/10/2017

Genre : Sciences

Catégories
Non classé

Main basse sur nos forêts




Main basse sur nos forêts

La forêt française s’industrialise à grande vitesse, soumise à la logique productiviste qui a ravagé l’agriculture. Ce livre de la collection Reporterre raconte cette dramatique transformation. Et montre également qu’il est encore possible d’inverser le cours de la destruction.

Les forêts deviennent une industrie ! Parée du discours trompeur de l’énergie verte et des vertus de la biomasse, une entreprise massive et silencieuse de transformation de la sylve en matière se déploie en France. Nous pensons la forêt comme le refuge de la liberté, nous la parcourons pour respirer le parfum de la nature, nous nous y réfugions des trépidations urbaines. Mais les abatteuses, les voies forestières démesurées, les centrales à biomasse sont en train de l’avaler, de la quadriller, de la standardiser.

Cette dramatique industrialisation de la forêt, on ne l’avait pas encore racontée. Pendant des mois, des Landes au Morvan, de l’Auvergne aux Vosges, Gaspard d’Allens a couru les bois pour décrire et raconter le désastre en cours. Car la forêt subit maintenant la logique productiviste qui a ravagé l’agriculture, détruisant les emplois, dispersant les produits chimiques, gaspillant l’énergie, réduisant la biodiversité.

Mais il est encore possible d’inverser le cours de la destruction. Des bûcherons réinventent leur métier, des forestiers promeuvent un usage doux de la forêt, des Zad luttent contre les machines. L’espoir est là, l’alternative est vivante, les humains et les arbres peuvent se réconcilier.

  • Né en 1990, Gaspard d’Allens est journaliste engagé, auteur de plusieurs enquêtes au long cours sur le monde agricole et l’écologie. Ses deux précédents livres, Les Néo-Paysans (coécrit avec Lucile Leclair, 2016) et Bure, la bataille du nucléaire (avec Andrea Fuori, 2017) ont tous deux été publiés dans la collection « Reporterre ».
Catégories
Non classé

notre projet est lauréat

Budget participatif citoyen : grace à vous notre projet est lauréat !

Nous vous adressons un grand  merci !!!!

Merci

Durant le mois de février, vous avez été 393 à plébisciter  notre projet :

Aidons nos forêts à fixer plus de carbone!

Nous allons recevoir une aide de la Région Occitanie pour la réalisation de notre projet :

la réalisation d’un un guide, outil d’aide à la décision carbone.

Scientifiquement éprouvé et validé sur le terrain, ce guide accompagnera les forestiers dans leurs choix de gestion, les aidera à capturer et stocker plus de carbone en forêt, tout en protégeant la biodiversité. 

Car nos forêts sont, avec les océans, les principaux puits de carbone « actifs » sur Terre. Elles peuvent donc largement contribuer à l’atténuation du changement climatique. 

En gérant autrement nos forêts, en favorisant leur croissance et la production de gros bois notamment, il est possible d’optimiser la capture ainsi que le stockage du carbone.

 Aidons nos forêts à fixer plus de carbone!

Pour plus d’info : FORMULAIRE DE CONTACT

Catégories
Médias

La Forêt au Moyen Âge

Une histoire qui rappelle comment, durant ce millénaire, les espaces cultivés s’étendent au détriment des forêts, dans quelle mesure les crises, conflits et épidémies accélèrent le processus ou le ralentissent, ou encore pourquoi il est nécessaire de créer des institutions chargées de gérer les espaces forestiers.

Spécialistes de littérature médiévale, linguistes, juristes, historiens des religions et des institutions, archéologues, spécialistes de la végétation ancienne, de la construction des cathédrales, du transport du bois, des mines, de la production de la chaux, de la poix, du sel, du charbon, etc. ont œuvré à donner le panorama le plus complet de la forêt médiévale et ainsi offrent un ensemble qui ne s’était encore jamais fait sur ce sujet.

PRESSE

L’ouvrage collectif La Forêt au Moyen Âge se veut la toute première approche globale de la forêt française au Moyen Âge comme écosystème intensément modelé par l’homme.
Le Monde des Livres – 04/10/2019

Un ouvrage multidisciplinaire d’une incroyable richesse. […] C’est un livre savant mais un livre parfaitement abordable par le profane et forcément indispensable à quiconque se passionne à quelque titre pour la forêt.
L’Est Républicain – 30/10/2019

L’ouvrage met à contribution 45 auteurs […]. Chacun abordant un chapitre plus passionnant que l’autre pour faire pénétrer le lecteur au cœur des futaies et taillis de cette forêt qui, par bien des aspects, donne à réfléchir sur nos propres pratiques.
Vosges Matin – 30/10/2019

Catégories
Non classé

Qu’es-aquo le «traitement irrégulier» de parcelles ou de forêts ?

On entend beaucoup parler dans le milieu forestier de «futaie jardinée», «futaie irrégulière»,  ou «d’irrégularisation»… Même si ces termes recouvrent une certaine diversité de modes de gestion, ces sylvicultures ont plusieurs points communs: elles visent à obtenir sur une même parcelle des revenus périodiques, en maintenant un capital durable, tout en limitant en général les dépenses au strict nécessaire.

On ne passe pas par des coupes rases. Les principes de travail sont multiples et complémentaires, et se rassemblent le plus souvent autour des thèmes suivants:

  • favoriser la croissance des arbres les mieux adaptés, indépendamment de leurs dimensions ou âges d’exploitabilité, ce qui aboutit à des arbres d’âge et de taille différente sur une même parcelle.
  • s’assurer de leur renouvellement,
  • améliorer la qualité du peuplement sans souci d’homogénéité,
  • s’appuyer sur les dynamiques naturelles, favoriser le mélange et les espèces minoritaires,
  • éviter d’enlever des arbres qui ne sont pas considérés comme « mûrs ».

Il s’agit concrètement d’effectuer des coupes légères et fréquentes qui permettent à la fois l’amélioration à partir des arbres d’avenir et la récolte des arbres mûrs, en essayant d’étager le peuplement, tout en laissant la lumière pénétrer jusqu’au sol, notamment pour aider à la régénération naturelle.

L’ouverture de cloisonnements permettant la circulation des engins est vivement conseillée. Ces bases de gestion sont à moduler en fonction des essences, des stations… c’est donc un peu compliqué à mettre en œuvre pour des novices. Mais tout s’appends !

 Il existe des gestionnaires proposant ces types de traitements. Ils sont de plus en plus nombreux.

Certains peuplements et certaines forêts sont plus faciles à «irrégulariser», et pour d’autres cela semble difficile dans des conditions économiques convenables.

Donc, comme souvent en sylviculture, un bon diagnostic de départ est nécessaire. En tout cas, par son action en finesse sur les peuplements, c’est un mode de gestion passionnant convenant bien à ceux qui sont passionnés par la forêt !

Une astuce efficace pour mieux comprendre ce qu’est le « traitements irréguliers » de parcelles ou de forêts est de participer aux journées BOIS ECOLE de Sylvestre GDF 09 !

Un BOIS ECOLE est une visite d’une ou de plusieurs forêt, avec le propriétaire des lieux et des techniciens forestiers. Ils vous présenteront les forêts et répondront à vos questions. Ces visites gratuites des forêts sont organisées toute l’année par l’association Sylvestre GDF 09.

Participer à ces BOIS ECOLE vous aidera dans les choix de sylviculture et de valorisation de votre forêt.

Catégories
Non classé

Exploitations forestières et scieries en 2018

La DRAFF Occitanie vient de sortir une analyse sur l’exploitations forestières et scieries en 2018.

Au sommaire :

  • Recul du nombre d’entreprises implantées en Occitanie
  • Récolte de bois d’œuvre par essence en 2018 (%)
  • Augmentation du volume récolté en Occitanie
  • Léger recul de la part des bois récoltés certifiés provenant de forêt gérées durablement
  • Une production de sciage stable en Occitanie
  • Léger recul de la part des bois sciés certifiés provenant de forêts gérées durablement
  • Sapin épicéa, la moitié du bois sciée en Occitanie
  • Sciage : recul du sapin et de l’épicéa, progression des feuillus
  • Le séchage en scierie tend à se stabiliser en Occitanie
  • Les produits connexes en croissance
  • Zoom sur les entreprises d’exploitations forestières installées en Occitanie
  • Le programme régional de la forêt et du bois d’Occitanie : une stratégie qui s’appuie sur des objectifs chiffrés
  • Méthodologie de l’enquête
  • Définitions

Les faits marquants de 2018 en matière de récolte et de sciage :

  • Recul du nombre d’entreprises d’exploitation forestière et de scieries ;
  • Augmentation de la récolte de bois dans les forêts occitanes, + 85 milles m³ entre 2017 et 2018 ;
  • Forte progression de la récolte de bois d’œuvre, + 12 %, accompagnée d’une baisse de 7 % de la récolte de bois d’industrie et de 4 % de celle de bois d’énergie ;
  • Stabilisation du volume de bois scié par les scieries localisées en Occitanie ;
  • Augmentation de la production de produits connexes ;
  • Léger recul de la part de bois récolté et de bois scié certifié provenant de forêts gérées durablement.

Source : http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/Exploitations-forestieres-et,4282